Logo Charonne Santé & Bien-être

Quand bébé ne marche pas à 2 ans : comprendre les raisons et accompagner son développement

bebe de 2 ans assis

Dans l’évolution d’un enfant, l’acquisition de la marche est une étape clé qui suscite souvent des inquiétudes chez les parents. Alors que certains enfants marchent dès l’âge de 10 mois, d’autres peuvent prendre plus de temps pour se lancer dans cette aventure. Si votre bébé ne marche pas à 2 ans, cet article vous aidera à comprendre les différentes raisons possibles et vous donnera des conseils pour accompagner au mieux son développement.

Première partie : Les raisons pour lesquelles un bébé ne marche pas à 2 ans

Il existe plusieurs facteurs pouvant expliquer qu’un enfant ne marche pas encore à l’âge de deux ans. Il est essentiel de prendre en compte ces éléments avant de s’inquiéter ou de consulter un spécialiste.

1. Des différences individuelles dans le développement psychomoteur

Chaque enfant évolue à son propre rythme et il n’est pas rare de constater d’importantes variations dans l’acquisition des compétences motrices entre différents enfants du même âge. Ainsi, certaines étapes du développement peuvent être franchies plus tardivement sans que cela n’indique nécessairement un problème sous-jacent.

2. Un contexte environnemental peu stimulant

L’environnement dans lequel grandit un enfant peut influencer son développement psychomoteur. Par exemple, un bébé qui évolue dans un espace restreint ou qui a peu d’occasions de se déplacer et d’explorer son environnement pourrait être moins enclin à marcher rapidement.

A consulter aussi :   Activités amusantes et éducatives pour les enfants de 5 ans

3. Des causes médicales

Dans certains cas, des problèmes de santé peuvent être à l’origine d’un retard dans l’acquisition de la marche. Il peut s’agir de troubles neurologiques, musculaires, orthopédiques ou encore de problèmes de vue ou d’audition. Si vous constatez que votre enfant présente d’autres difficultés ou signes inhabituels, il est important de consulter un pédiatre pour évaluer sa situation.

Deuxième partie : Comment accompagner le développement de la marche chez un enfant de 2 ans

Si votre bébé ne marche pas encore à 2 ans, il est possible d’adopter certaines attitudes et stratégies pour favoriser son développement psychomoteur et l’encourager à faire ses premiers pas.

1. Laisser l’enfant évoluer à son rythme

Il est important de respecter le rythme de développement de chaque enfant et de ne pas le pousser à marcher avant qu’il ne soit prêt. Les encouragements et les sollicitations excessives risquent de créer une pression inutile et contre-productive. Soyez patient et laissez-lui le temps d’acquérir cette compétence par lui-même.

2. Créer un environnement stimulant

Pour inciter votre enfant à marcher, veillez à lui offrir un environnement riche et varié dans lequel il pourra se déplacer et explorer en toute sécurité. Vous pouvez par exemple :

  • Aménager des espaces de jeux avec des objets et des meubles adaptés à sa taille, qui l’aideront à acquérir la confiance nécessaire pour se tenir debout et se déplacer.
  • Mettre à sa disposition des jouets et du matériel qui encouragent la motricité globale, comme des tunnels, des tapis d’éveil ou des marches.
  • Organiser des activités extérieures où votre enfant pourra expérimenter différents types de sol et de mouvements.
A consulter aussi :   Qu’est-ce que la naturopathie ?

3. Encourager les exercices préparatoires à la marche

Avant de marcher, un enfant doit développer une série de compétences motrices telles que le rampement, le quatre-pattes, le redressement et le maintien de la position debout. Pour aider votre enfant à progresser dans ces apprentissages, vous pouvez :

  1. Lui proposer des activités et des jeux qui sollicitent l’ensemble de son corps, comme rouler une balle, pousser un chariot ou grimper sur un petit obstacle.
  2. Encourager la pratique du quatre-pattes, qui renforce les muscles et améliore la coordination entre les membres supérieurs et inférieurs.
  3. Soutenir son tronc et guider ses pas lorsqu’il se tient debout, en lui tenant les mains ou en plaçant un foulard sous ses aisselles.

4. Consulter un pédiatre en cas de doute ou d’inquiétude

Si vous êtes préoccupé par le développement de votre enfant et que vous constatez des signes inhabituels ou des difficultés persistantes, n’hésitez pas à consulter un pédiatre. Celui-ci pourra évaluer la situation et vous orienter vers d’autres professionnels de santé si nécessaire (kinésithérapeute, orthophoniste, ergothérapeute, etc.).

En résumé, il est important de rappeler que chaque enfant évolue à son propre rythme et qu’il est essentiel de respecter cette singularité. Si votre bébé ne marche pas à 2 ans, prenez en compte les facteurs environnementaux et médicaux possibles, créez un environnement stimulant et accompagnez-le dans l’acquisition des compétences motrices préalables à la marche. Et surtout, faites preuve de patience et de bienveillance !

1/5 - (1 vote)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Catégories

La mode se démode

la beauté jamais

Suivez-nous !

Retrouvez toutes nos diverses ressources sur les réseaux sociaux.