Logo Charonne Santé & Bien-être

Gérer les troubles du sommeil en été : conseils pour dormir paisiblement malgré les températures élevées et les nuits plus courtes

trouble du sommeil en été

L’été, synonyme de chaleur et de journées ensoleillées, peut aussi perturber notre sommeil. Un sommeil de qualité est essentiel pour notre santé et notre bien-être. Dans cet article, nous vous proposons des conseils pour mieux dormir en période estivale en tenant compte des spécificités de cette saison.

Comprendre les causes des troubles du sommeil en été

Les températures élevées

L’été, la hausse des températures nocturnes peut considérablement perturber notre sommeil. En effet, notre organisme a besoin de conditions thermiques spécifiques pour s’endormir et maintenir un sommeil de qualité. Lorsque la température de notre environnement augmente, notre corps doit travailler plus intensément pour réguler sa température interne, ce qui entraîne une sensation d’inconfort et de difficultés à s’endormir.

La transpiration excessive causée par la chaleur peut également nous réveiller durant la nuit, rendant notre sommeil moins réparateur. Il est donc crucial de prendre en compte l’impact des températures élevées sur notre sommeil et d’adopter des stratégies pour minimiser leur effet néfaste.

Les nuits plus courtes et la luminosité

Durant l’été, les journées s’allongent et la luminosité augmente, ce qui a un impact sur notre horloge biologique. Notre organisme se base sur des signaux lumineux pour réguler notre cycle veille-sommeil, appelé également cycle circadien. La lumière du jour influence la production de mélatonine, l’hormone du sommeil, qui augmente le soir et diminue au lever du jour.

Avec des journées plus longues et une luminosité accrue, notre corps peut avoir du mal à s’adapter et à produire suffisamment de mélatonine pour nous permettre de nous endormir facilement et de maintenir un sommeil de qualité. De plus, les levers de soleil précoces et les couchers tardifs peuvent perturber notre rythme de sommeil, en nous réveillant trop tôt le matin et en retardant l’endormissement le soir.

Il est donc important de prendre en compte l’impact des nuits plus courtes et de la luminosité sur notre sommeil et de mettre en place des mesures pour préserver notre cycle circadien et faciliter l’endormissement.

Les changements de routine

L’été est souvent marqué par des changements de routine qui peuvent avoir un impact sur notre sommeil. Parmi ces changements, on retrouve les vacances, les activités extérieures et les modifications de notre emploi du temps.

  • Les vacances : Pendant les vacances, nous avons tendance à modifier nos habitudes de sommeil, en nous couchant et en nous levant plus tard. Ce décalage peut perturber notre horloge biologique et entraîner des difficultés d’endormissement et de réveil.
  • Les activités extérieures : En été, nous passons davantage de temps à l’extérieur pour profiter du beau temps. Les activités sportives, les barbecues, les pique-niques et les sorties nocturnes peuvent modifier notre rythme de sommeil, en repoussant l’heure du coucher et en réduisant la durée de notre sommeil.
  • Les modifications de l’emploi du temps : L’été peut également s’accompagner de changements d’horaires de travail, de la prise en charge des enfants en vacances scolaires ou de la participation à des événements sociaux. Ces modifications peuvent avoir un impact sur notre routine de sommeil et entraîner des troubles du sommeil.

Il est donc essentiel de prendre en compte l’influence des changements de routine sur notre sommeil et d’adopter des stratégies pour minimiser leur impact et préserver la qualité de notre sommeil.

Créer un environnement propice au sommeil

Assurer une température idéale dans la chambre

Pour favoriser un sommeil réparateur pendant les mois chauds, il est important de maintenir une température idéale dans la chambre. Voici quelques conseils pour y parvenir :

  1. Utiliser un ventilateur ou un climatiseur : Ces appareils permettent de réguler la température de votre chambre, créant un environnement plus frais et propice au sommeil. Les ventilateurs sont une option économique et écoénergétique, tandis que les climatiseurs offrent un meilleur contrôle de la température et de l’humidité. Assurez-vous de ne pas diriger l’air directement sur vous pour éviter d’attraper froid ou de vous réveiller à cause du vent.
  2. Opter pour des textiles adaptés : Préférez des draps et pyjamas en matières naturelles, comme le coton ou le lin, pour évacuer la transpiration et maintenir une température corporelle confortable. Les textiles synthétiques peuvent emprisonner la chaleur et l’humidité, rendant le sommeil moins réparateur.
  3. Aérer la chambre : Ouvrez les fenêtres de votre chambre tôt le matin ou tard le soir, lorsque les températures sont plus fraîches, pour permettre à l’air de circuler et de rafraîchir l’espace. Si la qualité de l’air extérieur est bonne, vous pouvez également utiliser un extracteur d’air pour évacuer l’air chaud et humide.
  4. Fermer les rideaux ou les volets pendant la journée : En bloquant la lumière du soleil et la chaleur, vous éviterez que votre chambre ne devienne trop chaude pendant la journée.
A consulter aussi :   Les allergies saisonnières : comment prévenir et gérer le rhume des foins

En appliquant ces conseils, vous pourrez créer un environnement plus frais et agréable dans votre chambre, favorisant un sommeil de qualité pendant l’été.

Assombrir la chambre

Assombrir sa chambre
Assombrir sa chambre pour un bon sommeil en été – ©Pixels, CC0 Creative Commons

En été, la luminosité accrue due aux journées plus longues peut perturber notre sommeil en retardant l’endormissement et en provoquant des réveils précoces. Il est donc important de créer un environnement sombre dans la chambre pour favoriser un sommeil réparateur.

Voici quelques conseils pour assombrir votre espace de sommeil :

  1. Utiliser des rideaux opaques ou des volets : Les rideaux opaques et les volets sont spécialement conçus pour bloquer la lumière extérieure, créant ainsi une atmosphère plus sombre dans la chambre. Choisissez des rideaux ou des volets qui correspondent à la taille et à la forme de vos fenêtres pour une efficacité optimale.
  2. Porter un masque de nuit : Si vous avez du mal à dormir à cause de la luminosité, un masque de nuit peut être une solution simple et efficace. Les masques de nuit sont conçus pour bloquer la lumière et s’adaptent confortablement à la forme de votre visage.
  3. Couvrir ou éteindre les sources de lumière artificielle : Les appareils électroniques, les réveils et les veilleuses peuvent émettre une lumière qui perturbe le sommeil. Éteignez ou couvrez ces sources de lumière pour minimiser leur impact sur votre sommeil.
  4. Installer des films pour fenêtres : Si les rideaux opaques et les volets ne sont pas une option, vous pouvez également utiliser des films pour fenêtres, qui adhèrent à la surface de la vitre pour bloquer la lumière. Ces films sont disponibles en différentes teintes et niveaux d’opacité pour répondre à vos besoins.

En assombrissant efficacement votre chambre, vous aiderez votre corps à produire suffisamment de mélatonine, l’hormone du sommeil, et à mieux dormir pendant les mois d’été.

Réduire le bruit

Les nuisances sonores peuvent également perturber notre sommeil, surtout en été lorsque les fenêtres sont souvent ouvertes pour rafraîchir la chambre. Pour favoriser un sommeil de qualité, il est important de minimiser les bruits extérieurs et intérieurs. Voici quelques conseils pour réduire le bruit dans votre chambre :

  1. Utiliser des bouchons d’oreilles : Les bouchons d’oreilles sont une solution simple et efficace pour bloquer les bruits extérieurs et vous aider à dormir paisiblement. Ils sont disponibles en différentes tailles, matériaux et niveaux d’atténuation du bruit pour répondre à vos besoins.
  2. Installer des rideaux acoustiques ou des panneaux isolants : Les rideaux acoustiques et les panneaux isolants sont conçus pour absorber les bruits et réduire leur transmission à travers les fenêtres et les murs. Ils peuvent être particulièrement utiles si vous vivez dans un environnement bruyant, près d’une route très fréquentée ou d’un aéroport, par exemple.
  3. Fermer les portes et les fenêtres : Si les bruits extérieurs sont particulièrement dérangeants, fermez les portes et les fenêtres pour atténuer le bruit. Toutefois, assurez-vous que votre chambre reste suffisamment aérée et fraîche pour dormir confortablement.
  4. Utiliser un appareil de bruit blanc : Les appareils de bruit blanc émettent des sons apaisants et uniformes, comme le souffle du vent ou le bruit de l’eau, qui masquent les bruits environnants et facilitent l’endormissement. Vous pouvez également utiliser des applications mobiles ou des enregistrements sonores pour créer un environnement sonore relaxant.
  5. Aménager votre espace de sommeil : Positionnez votre lit de manière à minimiser l’exposition aux sources de bruit, comme les fenêtres donnant sur une rue bruyante ou les murs mitoyens avec des voisins bruyants. Vous pouvez également ajouter des coussins, des tapis et des étagères pour absorber les sons et créer un espace de sommeil plus paisible.
A consulter aussi :   Les médicaments pour stimuler des grossesses gémellaires

En réduisant le bruit dans votre chambre, vous créerez un environnement calme et propice au sommeil, même durant les mois d’été.

Adopter des routines favorisant le sommeil

musique pour le sommeil
Ecouter de la musique permet de se relaxer avant le sommeil – ©sweetlouise, CC0 Creative Commons

Instaurer un rituel de relaxation avant de se coucher

Mettre en place un rituel de relaxation avant le coucher peut faciliter l’endormissement en aidant votre corps et votre esprit à se détendre et à se préparer au sommeil. Voici quelques activités apaisantes à inclure dans votre routine nocturne :

  1. Pratiquer la méditation : La méditation favorise la relaxation en recentrant votre attention sur votre respiration et en apaisant votre esprit. Des exercices de méditation guidée ou de pleine conscience peuvent vous aider à vous détendre et à vous préparer au sommeil.
  2. Lire un livre : La lecture d’un livre, de préférence en version papier ou avec un éclairage adapté, peut contribuer à la détente et à la transition vers le sommeil. Évitez les lectures trop stimulantes ou stressantes pour ne pas perturber votre relaxation.
  3. Prendre un bain chaud : Un bain chaud avant le coucher peut aider à détendre les muscles, à soulager les tensions et à favoriser la somnolence. Ajoutez quelques gouttes d’huiles essentielles relaxantes, comme la lavande, pour une expérience encore plus apaisante.
  4. Écouter de la musique douce : La musique calme et apaisante peut aider à réduire le stress et à favoriser la relaxation. Optez pour des mélodies instrumentales, de la musique classique ou des sons de la nature pour vous détendre avant de dormir.
  5. Pratiquer des exercices de respiration : Les exercices de respiration profonde, comme la respiration abdominale ou la technique 4-7-8, peuvent aider à calmer l’esprit et à détendre le corps en réduisant le rythme cardiaque et en abaissant la tension artérielle.

En instaurant un rituel de relaxation avant de se coucher, vous aiderez votre corps et votre esprit à se détendre et à se préparer pour une nuit de sommeil réparateur, même durant les mois d’été.

Maintenir des horaires de sommeil réguliers

Le maintien d’horaires de sommeil réguliers est essentiel pour préserver la qualité de notre sommeil, en particulier durant l’été. En respectant des heures de coucher et de lever constantes, notre horloge biologique s’adapte plus facilement aux changements saisonniers et favorise un sommeil réparateur.

Essayez de vous coucher et de vous lever à la même heure chaque jour, même pendant les week-ends et les vacances. Cette régularité aide à synchroniser notre cycle circadien et à faciliter l’endormissement.

Il est important de ne pas trop s’éloigner de ces horaires, car cela peut perturber notre rythme biologique et entraîner des difficultés d’endormissement et des troubles du sommeil. En maintenant des horaires de sommeil réguliers, vous contribuerez à une meilleure qualité de sommeil et à un réveil plus reposé durant les mois d’été.

Éviter les écrans et les stimulants avant de dormir

Pour préserver un sommeil de qualité durant l’été, il est crucial d’éviter les écrans et les stimulants avant de dormir. Les appareils électroniques, tels que les smartphones, les tablettes et les ordinateurs, émettent une lumière bleue qui peut perturber la production de mélatonine, l’hormone du sommeil, rendant ainsi l’endormissement plus difficile. Il est recommandé de mettre de côté ces appareils au moins une heure avant le coucher pour favoriser un environnement propice au sommeil.

Il est important d’éviter les stimulants tels que la caféine, la nicotine et les boissons énergisantes plusieurs heures avant de dormir, car ils peuvent perturber le sommeil et rendre l’endormissement plus difficile. En limitant l’exposition aux écrans et en évitant les stimulants, vous favoriserez un sommeil réparateur et paisible durant les mois d’été.

A consulter aussi :   Jeûne intermittent pour perdre du poids : qu'est-ce qu'il en est vraiment ?

Conseils supplémentaires pour améliorer le sommeil en été

S’adapter aux changements de routine

L’été est souvent synonyme de changements dans notre routine quotidienne, avec des vacances, des activités en plein air et des soirées entre amis ou en famille. Il est important de s’adapter à ces changements de routine tout en préservant la qualité de notre sommeil.

Essayez de planifier vos activités de manière à respecter autant que possible vos horaires de sommeil habituels. Si vous êtes amené à vous coucher tard ou à vous lever tôt en raison d’événements exceptionnels, veillez à compenser ces perturbations en ajustant progressivement vos heures de coucher et de lever les jours suivants.

Lorsque vous voyagez, accordez-vous le temps de vous adapter au décalage horaire et à la nouvelle routine en respectant les heures de sommeil locales. En vous adaptant aux changements de routine tout en maintenant une attention particulière sur vos besoins de sommeil, vous pourrez profiter pleinement de l’été sans sacrifier la qualité de votre repos.

S’accorder des siestes courtes en début d’après-midi

Pendant les mois d’été, il est parfois difficile de bénéficier d’un sommeil suffisant en raison de la chaleur, de la luminosité et des changements de routine. S’accorder des siestes courtes en début d’après-midi peut être une solution pour récupérer et maintenir un niveau d’énergie optimal tout au long de la journée. Les siestes de courte durée, d’environ 20 à 30 minutes, permettent de se ressourcer sans perturber le cycle de sommeil nocturne.

Il est préférable de réaliser ces siestes en début d’après-midi, lorsque notre niveau d’énergie est naturellement plus bas, et d’éviter les siestes en fin d’après-midi ou en début de soirée pour ne pas nuire à l’endormissement du soir. En vous accordant des siestes courtes et bien planifiées, vous pourrez profiter des bienfaits du repos sans compromettre la qualité de votre sommeil nocturne durant l’été.

Adapter son alimentation pour favoriser le sommeil

Durant l’été, il est important d’adapter son alimentation pour favoriser un sommeil réparateur et paisible. Une alimentation légère et équilibrée est essentielle pour éviter les troubles digestifs et les sensations d’inconfort qui peuvent perturber notre sommeil. Privilégiez des repas riches en légumes, en fruits et en protéines maigres, tout en évitant les aliments gras, épicés ou sucrés qui peuvent alourdir la digestion.

Il est également conseillé de ne pas manger trop tard le soir pour laisser le temps à votre corps de digérer avant de dormir. Une digestion lente et difficile peut nuire à la qualité de votre sommeil. De plus, veillez à bien vous hydrater tout au long de la journée, car la déshydratation peut également avoir un impact négatif sur le sommeil. Toutefois, il est recommandé de réduire sa consommation de liquides quelques heures avant le coucher pour éviter les réveils nocturnes liés au besoin d’uriner.

Certains aliments peuvent favoriser le sommeil en stimulant la production de mélatonine, l’hormone du sommeil. Par exemple, les amandes, les noix, les cerises et les produits laitiers contiennent des nutriments qui favorisent la détente et la somnolence. En adaptant votre alimentation durant l’été, vous contribuerez à un sommeil plus réparateur et paisible.

Conclusion

Pour bien dormir en été, il est important de prendre en compte les spécificités de cette saison et d’adopter des stratégies adaptées. En suivant ces conseils, vous pourrez créer un environnement propice au sommeil, instaurer des routines favorisant l’endormissement et vous adapter aux changements de routine.

N’hésitez pas à expérimenter différentes techniques pour trouver celles qui vous conviennent le mieux et profitez d’un sommeil réparateur pour une meilleure santé et un bien-être optimal.

Articles similaires

5/5 - (2 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Catégories

La mode se démode

la beauté jamais

Suivez-nous !

Retrouvez toutes nos diverses ressources sur les réseaux sociaux.