Les ACT

Actions du service

Fonctionnant sans interruption, de manière à optimiser une prise en charge médicale, psychologique et sociale, les ACT s’appuient sur une double coordination médico-sociale devant permettre l’observance aux traitements, l’accès aux soins, l’ouverture des droits sociaux (allocation aux adultes handicapés, revenu minimum d’insertion…) et l’aide à l’insertion sociale. Les appartements de coordination thérapeutique offrent à la fois une coordination médicale et psychosociale.

La coordination médicale est assurée par un médecin. Elle comprend :

  • la constitution et la gestion du dossier médical ;
  • les relations avec les médecins prescripteurs libéraux, hospitaliers et les réseaux ville-hôpital ;
  • la coordination des soins  ;
  • l’aide à l’observance thérapeutique ;
  • l’éducation à la santé et à la prévention ;
  • les conseils en matière de nutrition ;
  • la prise en compte éventuelle des addictions en lien avec le dispositif spécialisé ;
  • le respect des conditions de sécurité

Le soutien psychologique des malades. La coordination psychosociale est assurée par le personnel psycho-socio-éducatif. Elle comporte notamment :

  • l’écoute des besoins et le soutien ;
  • le suivi de l’observance thérapeutique y compris lors des périodes d’hospitalisation ;
  • l’accès aux droits et la facilitation des démarches administratives ;
  • l’aide à l’insertion sociale, professionnelle et l’accès au logement, en s’appuyant sur les réseaux existants ;
  • l’accompagnement lors des déplacements en cas de besoin.

Les dossiers de candidature comportent :

  • un dossier médical type (à télécharger sur ce site), accompagné de préférence, d’un rapport médical récent et détaillé, envoyés sous pli confidentiel au médecin coordinateur
  • un dossier social type (à télécharger sur ce site) et un rapport social récent, envoyés par courrier à l’équipe des A.C.T.
  • une lettre de motivation du candidat est souhaitée mais non exigée

L’étude des demandes se fait selon :

  • les critères médicaux prioritaires : pathologie grave et invalidante nécessitant une coordination des soins
  • les critères psychosociaux : précarité sociale et fragilité psychologique
  • l’offre institutionnelle disponible

Analyse des demandes

L’équipe analyse les dossiers de demande en tenant compte des critères médico-psycho-sociaux, mais aussi des limites du dispositif (admission de personnes isolées sans place d’accompagnant, gestion du peu de places disponibles, etc…).
Au-delà du manque de place disponible, les principales causes de refus sont :

  • les demandes concernant des couples ou accompagnant(s) (adulte(s) ou enfant(s))
  • un profil médical nécessitant un personnel présent en continu
  • un profil médical ne nécessitant pas un accompagnement spécifique
  • une pathologie psychiatrique franche et non stabilisée

Lorsqu’une place se libère, les personnes dont les candidatures sont retenues sont contactées pour des entretiens d’évaluation :

  • un entretien avec la chef de service
  • une consultation avec le médecin coordinateur et l’infirmier
  • un entretien avec un membre de l’équipe éducative
  • un entretien avec la psychologue

À la suite de ces entretiens, l’équipe décide collectivement de la prochaine admission et prend contact avec la personne pour l’informer de son admission en vue d’élaborer avec elle son projet de soins et d’insertion sociale, formalisé à travers un contrat de séjour et le projet individualisé.
Toutes les candidatures font l’objet d’une réponse au travailleur social ayant instruit la demande.

Les Appartements de Coordination Thérapeutique (ACT) sont dédiés avant tout aux personnes  qui se trouvent en situation de fragilité psychologique, sociale ou financières et qui ont besoin de soins et de suivi médical.

Un service d’Appartement de Coordination Thérapeutique (ACT) propose une prise en charge médicale, psychologique et sociale des personnes hébergées.

Un service d’Appartement de Coordination Thérapeutique (ACT) offre un logement individuel de relais et à titre temporaire. Une équipe pluridisciplinaire (deux éducateurs, une psychologue, une assistante sociale, un médecin coordinateur, un infirmier et une auxiliaire de vie) accompagne le résident. Elle l’oriente vers des partenaires sociaux ou associatifs en vue d’une ouverture des droits sociaux (AAH, RMI…) et d’aide à l’insertion sociale, professionnelle, médicale, et psychologique.

Les appartements de coordination thérapeutique (ACT) constituent un dispositif d’hébergement temporaire qui accueille des personnes atteintes de maladies chroniques sévères, en situation de précarité. Parmi ces publics, l’association Charonne reçoit en priorité les (ex) usagers de drogues ou personnes souffrant d’addictions.

L’équipe pluridisciplinaire des A.C.T. est composée de :

Chef de service : 

  • Françoise d’Ambra

Médecin

  • Luc de Massé

Infirmier DE

  • Dieudonné Sosso

Psychologue

  • Nathalie Fesche

Assistante sociale

  • Hélène Rault

Educateurs spécialisés

  • Sandra Belin
  • Sébastien Sauvage

Auxiliaire de vie

  • Sonia Simoes

Technicien d’entretien

  • Jacques Le
  • Patrick Mandar

Par ailleurs, les patients des A.C.T. ont un accès privilégié aux services  des médecins du CSAPA Charonne ainsi qu’à la conseillère juridique détachée sur le CSAPA par l’association ADSP (Accès aux Droits – Solidarité Paris).

Chaque année, un stagiaire éducateur spécialisé est accueillit au sein de la structure.

Adressez votre demande par courrier.